Los Angeles Streets Index du Forum

Los Angeles Streets
Voyez ce que les rues de L.A. vous réservent...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Torrance : Quartier de la violence [PV MJ]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Los Angeles Streets Index du Forum -> Administration -> Corbeille et Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Deshaun Taylor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 08:41 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

Voilà maintenant que l'avion en provenance de Kingston - Jamaïque se déposa à l'aéroport de Los Angeles, ville du crime. Le vole avait duré drôlement longtemps, j'en avais mal à mon petit cul de nègro, malgré le fait que leur siège soit plutôt confo', à la longue, sa devient chiant sur les fessiers. Je suis donc sorti de l'avion, brandissant simplement un sac sur mon épaule. J'ai marché quelques pas devant moi, regardant tout autour de moi. À mes côtés, les gens pouvaient me voir vêtu d'un Polo rayé blanc et bleu marin à l'horizontale de marque Karl Kani. Je portais des jeans très amples et qui descendait plutôt bas, en dessous de mon cul de nègre aplati par les saletés de sièges de cette compagnie aérienne de merde. Je chaussais au pied des souliers de marque Nike, trouée avec le temps, il y a quelques mois, lorsque je les ai acheter, elles étaient blanches, mais maintenant, on pouvait plutôt remarquer de loin que je chaussais des souliers bruni, tout comme ma peau. Je me regarda une dernière fois vite fait avant d'attaquer les meuf' de cette cité, mon polo était bien ajusté au niveau des épaules, me donnant une carrure un peut plus imposante, ma tuque bien enfoncé sur le crâne, parfumé à point, déodorisé parfaitement, j'étais fin prêt à l'aventure de la grande ville.

Je fis quelques pas et déjà, je sentais les regards se jetés sur moi, je n'étais pas le bien venu ici à ce que je pouvais en déduire. Prêt d'un bâtiment, je pouvais voir un mec vêtu d'une camisole blanche moulante, adosser sur le mur de la bâtisse, une jambe plier contre le mur pour se donner un air encore plus détestable, ainsi que les bras croisés. Je venais à peine d'arriver et déjà, quelqu'un me faisait de l'attitude. Il me regardait avec le menton bien haut, les yeux plissés légèrement, le mec était relativement costaud et agitait un bandeau de couleur rouge tacheté blanc avec fierté. Ça ne faisait même pas 10 minutes que j'avais posé mon sale cul de nègro ici et déjà, j'avais des ennuis avec une gang de rue. Je ne comprenais pas trop pourquoi il me faisait de l'attitude mais j'ai beau être nouveau, je ne recule jamais devant personne, et surtout pas devant ce black. Je traversa alors la rue qui nous séparait d'une démarche sur de moi, plutôt 'high profile'. Le mec se décollai du mur et s'avancai lentement vers moi, de quelques pas, décroisant les bras. Je collai alors ma tête contre la sienne, le regardant les yeux dans les yeux, tentant de mettre le plus de pression possible contre son front. L'échange de regard était plus qu'intense, la foule commençait à faire un cercle autour de nous deux mais je m'en fichais pas mal. On me surnommait Kid Dynamite à Kingston et ce n'était pas pour rien, ce gus allait rapidement ce rendre compte que je ne crache jamais sur le surnom de Mike Tyson. Le mec prit la parole d'une voix légèrement tremblante, il ne devait sûrement pas s'attendre à ce que je vienne à sa rencontre, face à face.


- Tu cherche le beef nègro' ?


Je lui répondis donc en le poussant contre le mur :


- Ta gueule et casse-toi pouffiasse de merde !


Soudain, un mec doté d'un bandeau bleu tacheté blanc s'interposa entre nous deux, jouant un peut à l'arbitre pendant que la foule commençait à s'animer suite à ma poussée. J'étais fin prêt à le réduire en miette ce blood de merde, si ne c'était pas de ce taré qui s'était interposé entre nous deux. Ce même mec ce mit face à moi et me regardait dans les yeux, me prenant par les épaules pour ne pas que je saute sur l'autre nègro. Il avait l'air très nerveux, peut-être étions-nous sur son territoire ? M'enfin, je n'en savais rien, il m'avait tout de même l'air ultra nerveux. Il me dit alors :


- Wowowowooo mec ! Calm Down ! C'est pas l'endroit ni le moment pour faire ça. T'es crips ? D'après ton polo on pourrais en juger que oui mais il est ou ton bandeau ? Bref je m'en fou. Si tu veux éclater quelqu'un, retrouve moi ce soir à 23 h derrière ce même bâtiment, j'aurai un truc pour toi. Pour l'instant, retourne chez toi et essaie de faire le moins de merde possible.


Le mec parti alors aussitôt après avoir terminer sa phrase. Quelque chose pour moi ? Et il croyait que j'étais un Crips ? Alors ça devait être pour ça qu'il me faisait de l'attitude .. Un nègro habiller d'un polo bleu marine, j'avoue que sa porte à confusion, surtout quand on est 'shaper' comme moi. Je regardai alors le mec encore contre le mur dû à ma poussée de tout à l'heure et je lui fis un signe de "Fuck y**" avec le bras avant de partir sens contraire du mec qui s'est interposé entre nous deux tout à l'heure, je l'entendais encore murmuré quelques choses au loin.


- Putain c'est pas croyable .. Il vient de débarqué dans le hood et il était prêt à règler le tout dès maintenant .. Ahhh .. Vivement 23 heures ....


Puis, je n'entendais plus rien donc j'ai continuer de marcher, cherchant quelques chose à foutre avant les 23 heures ce soir, il me restait 3 heures à écoulé ..

Après avoir manger un bon cheeseburger et des frites, j'ai regardé ma montre et j'ai vu 22 h 53, je me suis alors ramener les fesses jusqu'au bâtiment qu'on m'avait indiqué. Une fois arrivé, je vis devant moi le mec qui  m'avait proposé l'invitation, me prenant pour un Crips car j'avais un polo bleu marin et que j'étais sur le point d'étalé un Bloods. Le mec était en train de parler à 2-3 autres mec relativement bien musclé, mais s'approcha rapidement de moi lorsqu'il me vit arrivé. Sur le côté droit, je pouvais voir plusieurs nègro' faire un gigantesque rond et à l'intérieur, deux mecs ce tapait dessus à coeur joie, c'était donc parfait pour moi. À l'extérieur de ce rond, plusieurs personnes avec des bandeaux bleus tenaient le côté gauche du cercle et du côté droit, plusieurs mecs avec des bandeaux rouges comme le mec de tout à l'heure, que je reconnu lorsqu'il me pointa en me désignant à l'un de ses potes. J'attends maintenant de voir les indications du mec qui m'avait invité ici.


[HJ : Pourquoi sa écrit toute ses conneries au dessus de mon message au lieu de l'écrire en couleur ???]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Juil - 08:41 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lincoln Freeman
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 118
Localisation: Sainte-Foy, Québec™
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Réputation: 59

MessagePosté le: Ven 24 Juil - 21:39 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

[MJ On]
 

Dans un coin très éloigné de Torrance, l'un des lieux les plus reculés de Los Angeles, ont pouvait apercevoir une chose très très rare; une Gang Truce. La paix momentanée entre deux gangs, il s'agissait en effet de gens qui viennent de bien loin de ces lieux. Il n'y avait aucun gang local; aucun Torrance Piru Blood ni aucun Avalon Tiger Crip. Néanmoins, il y avait bien un combat au centre. Certes il n'y avait rien de bien technique, mais, évidemment, les deux hommes se tapaient dans le visage à grand coups de poing, aucune hésitation. Le crip s'approcha de son nouvel ami, se présentant d'abord. Il était grand, afro, n'était pas très massif, mais semblait avoir beaucoup de style et d'attitude. Il lui tendit la main en se présentant;

"Je suis Viktor, mais tu peux m'apelle Vee, c'est comme ça qu'on m'apelle par chez moi. Tu avais l'intention de casser cette pédale?"

L'homme pointait évidemment le blood plus loin. Jamais le jeune jamaïcain aurait pu s'attendre à se faire proposer ce que Vee allait lui proposer simplement en échange de battre un homme;

"Écoutes, si tu l'obliges à manger de la purée pour le mois prochain, si tu t'arranges pour que sa bitch détourne le regard quand il la regardera, et bien, sache que le set de la 13e te sera grandement reconnaissant. C'est un champion de kickboxing, il est solide comme le rock, sois conscient de ce que tu fais... au fait c'est quoi ton nom homie?"

L'homme voulait évidemment que Deshaun détruise son homologue blood. Il ne le savait pas, mais les combats de rues sont monnaie courante dans les rues de Los Angeles. Le phénomène devenait de plus en plus connu et ça a eu répercussion au sein de toutes les couches de la société, même les plus basses, et ce même dans les rues les plus miteuses du quartier miteux qu'est Torrance... 


_________________
Revenir en haut
MSN
Deshaun Taylor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 25 Juil - 21:18 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

Voilà maintenant que j'étais au beau milieu de tout se beau monde, quasiment personne ne me connaissait ici, mis à part le mec que j'ai rencontré tout à l'heure biensûr. Il est alors venu me voir, ce présentant en me tchekant. J'ai alors répondu à son tcheck' comme un vrai black l'aurait fait. Le combat qui avait éclaté il y a quelques minutes à côtés de nous, tirait à sa fin, le bloods semblait bien avoir l'avantage sur son adversaire. Puis, je reposa mon regard sur le grand black, doté d'un afro', qui me dit alors qu'il s'apellait Viktor. Ça faisait pas tellement nègro' comme Deshaun mais bon, vive la différence hein. C'est alors qu'il me demandai s'il j'avais réellement l'intention d'étalé cette merde tout à l'heure, j'ai répondu à l'affirmative, d'une voix confiante et sur un ton convaincquant :


- Je casse qui tu veux, homie.


Quelques autres gangsta autour de nous avait entendu ma réplique, me trouvant asser chaud pour combattre. Certe, je ne manquais pas d'assurance et de confiance en moi, ça m'a d'ailleur souvent nuie dans ma vie mais bon, on est qui on est. Vee me dit alors que le mec que j'ai bousculé tout à l'heure était un champion de Kickboxing, rien à battre. Bien qu'il soit assurement très solide, ma boxe le fera probablement bronché après quelques bons coups bien placé. Et si jamais le combat venait à aller par terre, je savais me débrouiller comme un chef, maîtrisant le Jui Jit Su Brésilien, en d'autre therme, le BBJ. Je connais plusieurs techniques de soumission, et je ne me gènerai pas pour m'en servir, malgré le fait que j'ai une préférence pour le combat debout, ce qui rend la bataille beaucoup plus attrayante pour les spectateurs. Le combat se termina alors, laissant la victoire au bloods qui célébraient en grand leur victoire. C'était maintenant à moi, défendant un clan pour lequel je n'appartenais même pas, tout simplement à cause d'un mal-entendu et de mon sale caractère crasseux. J'avais déjà la pression de faire bonne impression, maintenant je devais re-doré l'image des Crips en remportant ce combat, puisque le Crips avant moi venait de se faire écrabouiller après avoir tenu son bout un bon moment du combat. Vee me demanda alors mon nom, je lui dis donc mon nom et surnom, pour le show du combat.


- Deshaun Taylor .. On m'apelle Kid Dynamite, tu verras pourquoi.


Si jamais Vee trouvait que Kid Dynamite était un surnom trop long, il pouvait toujours m'apeller Kid Dy', c'était à son choix. Maintenant, "l'arbitre" du combat, demandait si il y avait un autre combattant prêt à risquer sa vie pour se faire un nom ici même, maintenant. Je crois que le mec n'a même pas eu le temps de terminer sa phrase que Vee leva mon bras brusquement en criant :


- Lui il est chaud mec !!


Le nègro' m'amena alors jusqu'au centre du "ring" humain. Je n'avais guèrre envis de salir mon polo pour ses conneries, je l'enleva donc, heureusement, je portais toujours une camisole moulante noir sur moi, en dessous de mes chandails et polo. La foule tout entière pouvait maintenant admiré mon corps magnifiquement sculpté. Mes biceps gonfflés se contractait et décontractait tout seul, sous l'impulsion de l'adrénaline. Nous pouvions distinguer mes tablettes de chocolat au travers ma camisole, ainsi que mes pectoraux. Nous pouvions appercevoir mes ligaments se distinguer à chaque mouvement de bras ou à chaque fois que j'ouvrais et refermais mes mains pour tenter de calmer le stress. L'arbitre me demanda alors qui est-ce que je voulais affronter, j'avais le droit entre n'importe-qui des bloods, sauf le mec qui venait de terminer son combat et sa se comprennait. Tout le long de son "speech", je n'ai cesser de regarder ma cible droit dans les yeux, commencant alors le travail d'intimidation. Le bloods se trouvait à quelques mètres de moi, bien entouré par ses frères. Lorsqu'il me posa la question, je ne dis rien, je gardis le silence et m'avanca jusqu'à ce que je sois face à face avec l'homme que je voulais affronter. Certe, je faisais preuve de beaucoup de courage pour certain, ou stupidité pour d'autre, mais tous s'entendront sur le fait que j'ai des couilles de m'avancé jusque dans le territoire ennemi pour aller chercher mon adversaire et pas n'importe le quel, le champion. Toujours face à face, je ne le quitte pas des yeux et je leve la main, gardant mon poing bien fermé, jusqu'à ce que je libère seulement l'index pour venir tapotter quelque peu le torse de mon adversaire en disant :


- C'est lui que j'veux.


D'une voix toujours aussi en contrôle et intimidante, sur de moi. Tout le long de cet longue échange de regard intense, tout les nègro' autour commencait à griller sur place, n'en revenant pas de la folie et des couilles que je démontrais, je n'avais rien à perdre, tout à prouver, je jouais donc carte sur table, ne craignant rien ni personne. Vee semblait très fièr de sa prise, étant presque certain d'avoir pêcher tout un poisson. Je me replaca alors au centre de tout le monde et j'attendais mon adversaire, repensant à ce que Vee m'avait dit sur le fait de ma peut-être futur victoire. Si je défaisais ce champion, le set de Crips de la 13ème me serait très reconaissant, ça voulait tout dire et je ne pouvais raté cette chance. Je me placa alors en position de combat, les poings bien haut, couvrant mon visage, je pris un style de boxe orthodoxe, tout ce qu'il y avait de plus normal. Je placai ma jambe droite en avant, pour démontré que j'étais un cogneur gaucher. Était-ce vrai ? Jouais-je toute mes meilleures cartes en commencant le combat ? C'est ce que mon adversaire et le reste de la foule allait voir. C'est alors que j'entendis l'arbitre crier d'une voix déterminer ..


- Fight !
Revenir en haut
Lincoln Freeman
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 118
Localisation: Sainte-Foy, Québec™
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Réputation: 59

MessagePosté le: Mar 28 Juil - 01:24 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

[MJ On]
 

Les crips furent heureux que le jeune homme se lance et pointe son ennemi. Celui-ci se contenta de sourire en s'avançant vers le centre. En effet, l'homme était prêt, il attendait lui aussi le moment de mettre son poing au visage du petit imbécile qui l'avait si gratuitement confronté. Il ne savait pas à qui il se frottait. L'arbitre improvisé, un afro-américain ne portant aucune couleur s'avança et présenta les deux combattants avant de les envoyer directement vers leur profession, détruire leur adversaire avec les multiples techniques qu'ils connaissent. L'homme prit parole;

"Dans le côté crip, un nouveau combattant, le jeune Deshaun "Kid Dy" Taylor. Finalement, dans le coin blood, le combattant reconnu et spécialiste de la boxe, Philip "Master P" Wallace."

Les bloods avaient applaudis leur champion et les crips aussi s'abstenant tous les deux d'applaudir l'opposant. Les crips criaient deja le nom de leur nouveau champion; il n'avait encore rien prouver mais, déjà, ils sentaient l'attachement au jeune homme. Le surnom de Mike Tyson volait dans les airs comme la couleur bleue tapissait un côté de l'arène. Néanmoins, il fallait éviter le plus possible pour le combattant crip de laisser tomber le rouge afin de ne pas concéder la victoire à son opposant. L'homme en face de lui ressemblait comme deux goûtes d'eau à Master P le célèbre producteur de rap. Un mélange entre cela et le prénom Philip lui donnait surement son surnom. Néanmoins, c'était bien le dernier des soucis du jeune homme au moment. L'homme était torse nu lui aussi, mais vêtu de shorts rouges très flashy. Il était nu pied, les mains nues et son torse était largement tatoué de gang signs et du mot blood.

Son opposant était tranquille. Il n'attaquait pas, gardait sa garde haute, bref, il laissait l'initiative à son homologue. Il regarda agir son homologue avant de pôrter son premier coup. Il gardait une garde de boxe très haute; les pieds placés comme un boxeur, rien n'avertissait que ses jambes allaient lui être utiles. Bref, c'était au jeune crip d'agir en premier...

_________________
Revenir en haut
MSN
Deshaun Taylor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 31 Juil - 07:25 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

Je me tenais face à mon adversaire, les mains portées bien hautes. Je le regardais droit dans les yeux, analysant tout ses moindres mouvements pour ne pas me faire avoir. Bien qu'avant un combat d'habitude je fais le vide, pendant les combats, je me met à penser très fort à une solution et à une manière de vaincre mon adversaire. Pendant que j'observais sa tenu, je me rappelais des paroles de Vee plus tôt. Il me disait que cet homme était un champion de Kickboxing, donc je devais surveiller ses pieds, mais tout à l'heure, lors de la présentation des combattants, le renoi a présenté mon assaillant, Master P, comme étant un champion de boxe, tout pour me déconcentrer. Je ne savais donc plus ou donner de la tête, je regardais ses mains, qu'il tenait bien hautes, pour ne pas manger un solide coup sur la gueule mais aussi, je surveillais ses jambes puisque si il est un champion de Kickboxing, je me devais de me méfier de ses coups de pied puisqu'ils pourraient m'être fatales. Pour ma part, je suis un excellent boxeur, qui s'adapte à tous les genres de combattant debout. J'étais donc toujours appuyé sur ma jambe droite, analysant mon adversaire. Je pouvais voir du côté Bloods, un homme qui me semblait bien le chef, ou bien le dirigeant de ce set, tenir dans sa main, bien haut, le foulard des bloods, tout à l'heure, avant le combat, j'ai pu voir un mec des crips, Vee, laisser tomber le foulard bleu. C'est alors que je me suis douté qu'il était sûrement le dirigeant du set de la 13ème comme il me l'avait expliquer tout à l'heure, et qu'à se moment même, derrière-moi, il tenait à nouveau le foulard des siens bien fièrement dans les airs. Selon ce que j'ai compris, les dirigeants tiennes les foulards de leur couleurs dans les airs tout le long du combat et le perdant, laisse tomber ses couleurs en signe de soumission, pour donner la satisfaction à l'adversaire de l'avoir vaincu, ce qui projetait alors une immense honte sur le gang au complet. C'est alors que je me suis dis que je m'arrangerais pour redonner l'honneur à Vee et à ses hommes, que je ne le laisserais échapper le foulard bleu une deuxième fois.

Perdu dans mes pensés, un peux trop profonde, je ne vis pas le coup de poing de mon adversaire s'approcher, heureusement, mes nombreuses années d'expérience en boxe m'ont procuré une garde solide en tout temps. J'ai donc encaissé avec facilité le coup de poing de mon adversaire, qui a touché ma garde. Son coup était relativement puissant, peut-être était-ce vrai qu'il était un champion de boxe ? Si c'était vrai, cela ferait alors mon pure bonheur, puisque je pourrai alors comparé mon art au sien et nous verrons alors la quel de nos deux boxes est la meilleure. Je saute donc d'une jambe à l'autre, restant toujours en continuel mouvement, ce qui est la clé de la boxe, mon adversaire faisait de même. D'un coup, d'un seul élan, je mis tout mon poids sur ma jambe arrière, qui est ma jambe gauche, je poussa alors pour me projeter vers l'avant, mon pied droit s'écrasa au sol et je lança un solide jab du droit qui percuta sa garde de plein fouet, la brisant. Sa garde vola en éclat, les deux bras de mon adversaire étaient maintenant en l'air, je me reculai alors et je continuais de sauter d'une jambe à l'autre, ceci n'était qu'un avertissement. Mes coups de poings cognaient comme de la brique. Un seul jab m'a suffit pour faire volé sa garde en éclat, mais était-ce un jab ordinaire ? Mon adversaire semblait impressionner par la force de mon jab, qui est habituellement, le coup le plus faible de boxeur, le coup qui sert à calculer la distance entre lui et son adversaire. Je fis donc la même technique, mettant tout mon poids sur ma jambe arrière, me projetant vers l'avant en lançant un deuxième jab qui était cette fois, moins puissant mais beaucoup plus rapide. Mon coup net se faufila entre les poings de mon adversaire, ou j'avais crus apercevoir une ouverture. J'ai atteint mon ennemi au menton, rien de bien grave, à la limite sa l'a réveiller, lui qui semblait dormir depuis le début du combat. La foule m'acclamait comme je n'avais jamais été acclamé auparavant. Cette sensation était incroyable, je me sentais enfin accepter. Plusieurs bleu criait "Kid Dy'" dans la foule, me prenant pour le vrai Mike Tyson. Quand on vient d'arriver dans le coin, le meilleur moyen de se faire connaitre, c'est les combats. Rappelez-vous à l'école, quand il y avait une bagarre, c'était le délire total, les gens devenaient dingues. Tout le monde adore les bagarres et ils adorent en parler, surtout du vainqueur. C'est donc en combattant que je me ferai un nom dans cette ville, puisque c'est tout ce que je sais faire et tout ce que j'ai fais de ma vie. Le combat était bien commencé pour moi, mais le pire restait à venir, les coups de mon adversaire allaient être beaucoup plus puissant et il changera probablement de tactique pour m'atteindre. Néanmoins, je ne baissa pas ma garde, la gardant bien haut près de mon visage, tenant mes poings solidement fermer. Bien que le combat se dessinait à la boxe, je n'épargnais pas un coup de pied de la part de mon adversaire, je restais donc sur mes gardes, analysant son jeux de jambe, je saurais alors quand il lancerait une attaque, peut importe la quel.
Revenir en haut
Lincoln Freeman
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 118
Localisation: Sainte-Foy, Québec™
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Réputation: 59

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 20:06 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

[MJ On]
 

Le jeune et nouveau champion des crips de la 13e s'avança et défonca la garde de son adversaire en un seul jab. Les plus grands experts des combats sur les côté venaient de découvrir le secret du jeune homme, une force de frappe exceptionelle et un jeu de jambe très solide. Se forçant pour un transfert de poids efficace, il toucha à deux reprises le champion des bloods, le faisant reculer. Toutefois, on oublie souvent dans les combats d'arts martiaux mixtes que les champions savent aussi diversifier leurs coups. C'est pourquoi Deshaun fut surpris de la prise de son adversaire. Le bloods l'aggrippa de ses deux mains à la nuque, l'homme tenait toujous sa garde, mais elle fut brisée par deux coups de genoux au visage. Le premier fracassa la garde de boxe de Taylor avant que le deuxième ne s'abatte en dessous de son oeil gauche, un coup solide, mais qui ne sonna que très peu le jeune homme qui restait sommes toutes assez frais et dispos.

Toutefois, le secret n'en était plus un. Certes, Deshaun observait le jeu de pied de l'homme qui, d'une manière très effective faisait des feintes de coup de pieds, mais, finalement, touchait avec un direct de la gauche, un jab, un crochet du droit. Finalement, il atteignit le jeune boxeur avec un coup de pied vers la tête. Le jeune homme ne para qu'à moitié le coup qui devenait de plus en plus solide au contact. Le jeune homme se devait d'agir s'il voulait faire une bonne preuve envers Viktor Payne, le dirigeant du set de la 13e. On ne nous offre pas ce genre de chance très souvent, alors, il se devait de tirer son épingle du jeu.

Néanmoins se proposa un avantage pour le jeune homme. Comme s'il était très en confiance, le champion de kickboxing se mit à attaquer plus ouvertement sans faire trop de feintes, alors, c'est la porte ouverte pour Taylor, il se doit de profiter de la garde moins serrée de l'adversaire tout en évitant le pire des dommages des pieds... à lui de voir comment il réagirait...

_________________
Revenir en haut
MSN
Deshaun Taylor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 06:56 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

Le combat était bel et bien commencé, cela faisait quelques coups que nous échangions et à chaque jab que je donnais, la foule Crips laissait échapper des soupirs, sous l'impact de mes coups qui n'étaient que des jabs pourtant ! J'ai donc rapidement prit confiance après que mon jab eut touché le menton de la cible et l'eut fait reculer. En une fraction de seconde, Master P se projetait sur moi tel un taureau voyant du rouge, pourtant, c'était lui le bloods. Il m'agrippait donc derrière la nuque solidement, me donnant deux solides coups de genoux.

* Du Muay Thai ? Merde ! *

Je n'eus le temps de finir ma pensé que le premier coup de genoux explosa ma garde de boxe qui vola en morceau. Le deuxième coups a donc solidement toucher la cible, atteignant le dessous de mon oeil gauche, qui commençait à couler, étant légèrement coupé. J'ai l'habitude des coupures et du sang, je saigne toujours sans raison, je me suis alors habitué à voir du sang, ce qui ne me dérangeait plus à présent. J'étais toujours sous l'emprise du clinche de mon adversaire, le clinche étant la prise principale du Muay Thai, qui consiste à tenir l'arrière de la nuque et donner de violent coup de genoux rapprocher. J'ai passé mes bras entre ses deux bras et j'ai poussé violemment sur les côtés pour me libérer de son emprise, ce qui fonctionna. Je me craquais alors le cou pour me réveiller et me remettre dans le combat. J'ai regardé mon adversaire, il continuait avec des feintes de coups de pieds, sachant très bien que je m'attardais à sa renom de champion de Kickboxing, il en profita donc pour m’asséner quelques jabs et quelques crochet du droit au visage. Puis, Master P m'atteint solidement à la tête, heureusement, il avait atteint l'arrière de mon crâne, ce qui avait diminué les dégâts. Maintenant que j'étais dans de beaux draps, je me devais de montrer mon vrai style de combat à tout le monde. Mon adversaire profita donc de son coup de pied à la tête pour m'en donner un autre vers les côtes droite, qui sont les plus visibles puisque mon pied droit est à l'avant et de plus, il est un combattant gaucher donc c'était parfait pour lui, la trajectoire du coup était parfait jusqu'à ce que je démontre mon vrai style de combat à tout le monde dans l'arène, un réel coup d'éclat. J'attendis que le coup soit décoché puis une fois que j'étais certain que le coup ne pouvait plus être stoppé, je sauta de quelques centimètres en l'air, en tournant les hanches, ma jambe droite qui était à l'avant se retrouva alors à l'arrière et ma jambe gauche à l'avant. Tout se passait au ralenti, les Crips étaient fou de joie, voyant de quel astuce j'avais usé pour avoir mon adversaire, ils sautaient en l'air de joie et faisaient bougé les clôtures autours de nous, pour démontré leur bonheur. Tout le long, j'étais un combattant droitier qui c'est placé en mode de combat gaucher pour tromper mon adversaire, étant du côté opposé à mon adversaire, il était donc très facile pour lui de m'atteindre, mais plus maintenant. Il est gaucher et moi droitier, j'atterris donc sur terre dans ma réelle position de combat. Le coup de pied de mon adversaire ne se dirigeait plus vers mes côtes droites, mais vers mon estomac. J'eus alors le temps de placer mes bras en fonction d'attraper la jambe de mon adversaire lors de son coup de pied. J'attrapais alors la jambe de mon adversaire, stupéfait par ma ruse et mon intelligence. Il était maintenant sur une seule jambe, l'autre étant toujours en l'air. De ma jambe droite, celle qui est à l'avant, il m'était très aisé de lui faire une jambette, balayant ma jambe derrière la sienne, sont seul moyen de rester debout. Résultat, dans un geste gracieux et magnifiquement bien préparé à l'avance, je balayais la jambe de mon adversaire qui se retrouvait au sol. J'en profitais donc pour lâcher sa jambe et me projeter sur lui en position monté complète. Les genoux sur chacun de ses biceps, je frappais mon adversaire sans relâche jusqu'à ce que quelqu'un m'arrête ou qu'il réussisse à me renversé, ce qui est presque impossible dans une telle position. Je frappais alors sans cesse mon adversaire bloods qui pissait le sang. Droite, gauche, droite, je n'avais plus de préférence, je le tabassais de mes deux mains qui étaient maintenant enduis de sang. Les Crips criaient à la victoire, tapant sur les bennes à ordures derrières. Je sentais que le chef bloods était sur le point de laisser tomber son foulard.

Revenons à l'arrière. Aussitôt que j'ai changé de position, tout le monde avait comprit pourquoi mes jabs étaient si puissant, c'était en fait des directes à bout portant, c'était donc normal qu'ils passaient si facilement la garde de mon adversaire. Si ce combat prenait fin à l'instant suite à une telle manoeuvre, je pouvais être certain que je serais reconnu par presque tous puisque comme j'en ai déjà parler, les gens deviennent dingues lorsqu'il s'agit de bagarre, tout le monde en parle et surtout du vainqueur, surtout suite à une ruse comme je viens d'usé. Je continuais donc de frapper mon adversaire sans relâche, laissant le sang couler à volonté sur l'asphalte. Ce combat devenait une réel boucherie mais je sentais toujours de la volonté dans le regard de mon adversaire qui continuait de ce débattre du mieux qu'il pouvait, cherchant un moyen de me renverser.
Revenir en haut
Lincoln Freeman
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 118
Localisation: Sainte-Foy, Québec™
Masculin Lion (24juil-23aoû)
Réputation: 59

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 18:23 (2009)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ] Répondre en citant

[MJ On]

La tactique du jeune crip avait très bien fonctionné. Bien que l'homme devant lui ne soit un champion, aucun titre n'empêche de sous estimer son adversaire. L'homme se coucha au sol. Son nez explosé par les droites de son ennemi. Deshaun échoua sur l'adversaire a genoux, terminant ses esperances à coup de coude et de poing, le champion des bloods n'avait plus la chance de se défendre, alors, le chef des bloods laissa tomber son bandana rouge et, pour la première fois de la journée, les crips avaient remportés le combat.

Le chef de la 13e, Vee, s'approcha de Deshaun, et prit la parole, lui tendant le bandana. L'homme semblait fébrile et très fier de son nouveau protégé;

"Prends ce bandana et ne le laisse jamais tomber. Je te fais pleinement confiance, je sais que tu es quelqu'un de fidèle et mon souhait est que la 13e t'accueille en tant que frère. Ne laisse jamais tomber ce bandana, frère."

Viktor Leetch, il était le chef du set. Il restait à voir pour le jeune homme s'il souhaitait aller plus loin au sein du set, mais une chose est sure, le combat lui avait donné beaucoup d'envergure aux yeux du chef... sa carrière pourrait devenir très fulgurante... par contre, on ne sait jamais avec les rues, elle pourrait être très courte...

Réputation:

+7 de Réput'
+membre du Set de la 13e
+contact Viktor "Vee" Leetch
_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:32 (2018)    Sujet du message: Torrance : Quartier de la violence [PV MJ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Los Angeles Streets Index du Forum -> Administration -> Corbeille et Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com